INFO

Association Tourangelle des Internes et Chefs de clinique d'ORL

Menu Principal

Identification



Actuellement en ligne

Nous avons 9 invités en ligne
mod_vvisit_counterAujourd'hui8
mod_vvisit_counterCette semaine264
mod_vvisit_counterToujours318086
Accueil >> Otologie >> Anatomie >> Trajet du nerf facial intrapétreux
Trajet du nerf facial intrapétreux PDF Imprimer
Écrit par A. Magdelaine   

EMBRYOLOGIE

2 origines : 1ère et 2ème parties dépendent de la capsule otique, la 3ème partie du développement et de l'ossification du cartilage de Reichter.

TRAJET

L = 30 mm, D = 2 mm, 5 parties


1. Intralabyrinthique

3 à 5 mm, horizontale, presque transversale, étendue du fond du CAI à la loge du ganglion géniculé, s'incurvant vers le Ht et Avt dans le défilé cochléo-vestibulaire.

Rapports : en avt, 1er tour de spire cochlée à 1 mm

En Arr, le vestibule à 1 mm

En Ht, la corticale pétreuse s'amincissant vers la loge vers la loge du ganglion car le VII est ascendant. La loge du ganglion géniculé = partie la + Hte et la + proche de la fosse cérébelleuse moyenne. Se présente comme une dilatation du canal facial, de forme triangulaire de 3 mm de côté, dont le sommet laisse passage aux nerfs grands (par hiatus de Fallope) et petits pétreux (par hiatus accessoire). Riche vascularisation par le rameau pétreux de l'artère méningée moyenne.

Rapports : en Dh, paroi interne de l'attique

En av processus cochléariforme et artère méningée moy par le trou petit rond

En bas et en DD, coupole de la cochlée

En Arr, angle antérolatéral du vestibule


2. Genou Angle aigu de 75°


3. Intratympanique

En Arr et en Dh, presque horizontale, L=10-12 mm, rectiligne. Angle de 40° avec plan sagittal et 10° avec plan du CSCL.

Rapports : 1/3 ant, paroi interne attique, sous le processus cochléariforme

1/3 moyen, + superf, en HT Ampoule du CSCL, en bas fenêtre ovale, en DD vestibule et en Arr sous le CSCL.


4. Coude

Courbure à gd rayon, angle > 90°, 2-6 mm

Rapports : en Ht, aditus ad antrum et fossa incudis. Le canal facial est toujours situé en DD et au dessous de l'extrémité postérieure de la courte apophyse de l'enclume = 2-3 mm.

En Dh, le recessus facial siège de la tympanotomie postérieure

En DD, CSCP


5. Intramastoidienne

Verticale à convexité postérieure se terminant au trou stylo-mastoïdien, L = 13mm., dans le canal osseux = le massif facial de Gellé. Bonne vascularisatin par 2 réseaux anastomosés.

Rapports : en Avt, croise la partie post du cadre tympanal, le plancher de la caisse et la fenêtre ronde.

En Ht, paroi postérieur de la caisse à 2-4 mm

En bas, paroi post du CAE osseux

En DD, la fosse jugulaire

En Arr, l'antre et la traînée intersinusofaciale

5 BRANCHES COLLATERALES INTRAPETREUSES


Le nerf grand pétreux superficiel

Naît du sommet du gg géniculé, se dirige en Avt, sort de la face ant du rocher par le hiatus de Fallope, rejoint le nerf gd pétreux profond venu du nerf de Jacobson, se dirige en Avt sous la dure mère vers le trou déchiré antérieur, rejoint un filet nerveux sympathique venu du plexus carotidien interne (prend le nom de nerf Vidien), traverse le trou déchiré antérieur, s'engage dans canal vidien et se termine dans la fosse ptérygo-maxillaire où il aboutit au gg sphéno-maxillaire de Meckel annexé au V.

Rôle : sécrétoire des glandes lacrymales


Le nerf petit petreux superficiel

Naît du gg géniculé à qq mm en Dh du nerf gd pétreux superficiel. Son trajet est parallèle, il sort par le hiatus accessoire situe au dessous du hiatus de Fallope, chemine sous la dure mère, reçoit le petit nerf pétreux profond venu du nerf de Jacobson, sort du crâne par le canal innominé d'Arnold et se termine dans le gg optique d'Arnold annexé au V3.

Rôle : sécrétoire de la glande parotide


Le nerf du muscle de l'étrier

Filet très court et très grêle. Il naît de la portion mastoïdienne un peu en dessous du coude du VII, se dirige obliquement en Ht et en Avt, pénètre dans le canal de la pyramide et se distribue au muscle de l'étrier qu'il aborde dans sa partie moyenne après s'être divisé en 2 branches terminales.

Rôle : moteur du muscle de l'étrier


La corde du tympan

La + volumineuse de ces branches. Elle naît ½ cm au dessus du trou stylo-mastoïdien, puis trajet récurrent, se porte en Ht et en Avt, s'engage dans le canal postérieur de la corde, y sort par l'éminence cordale, traverse la caisse d'avt en arr en décrivant une courbe à concavité inférieure, entre le marteau et l'enclume, s'engage dans le canal osseux de la corde de 10 mm de long, sort du crâne en DD de la cavité glénoïde par orifice situe dans la scissure de Glaser. Il se porte en bas et en Avt dans l'espace maxillopharyngien, croise la face antérieure de l'artère méningée moyenne et se jette sur le muscle lingual.

Rôle : sécrétoire des glandes sous maxillaire et sub linguale

Gustatif des 2/3 ant face dorsale de la langue


Le rameau sensitif du CAE

Se détache du VII au dessous de l'origine de la corde, à 1-2 mm au dessus du trou stylo-mastoïdien, sort avec le VII par le TSM, se dirige en Dh et en arr, contourne le bord antérieur de l'apophyse mastoïde, se dirige en Avt, en Ht, croise l'artère auriculaire postérieure, reçoit une anastomose de la br auriculaire du plexus cervical, perfore la paroi postérieure du CAE et se distribue à la zone de Ramsay Hunt.

Rôle : Sensitif de la zone de Ramsay-Hunt :

Majeure partie face externe du tympan

Majeure partie des teguments du CAE

Meat auditif externe

Conque, tragus, racine helix

Fenetre naviculaire, fenetre anthelix

Base du lobule

 
Accueil >> Otologie >> Anatomie >> Trajet du nerf facial intrapétreux
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com