INFO

Association Tourangelle des Internes et Chefs de clinique d'ORL

Menu Principal

Identification



Actuellement en ligne

Nous avons 9 invités en ligne
mod_vvisit_counterAujourd'hui58
mod_vvisit_counterCette semaine311
mod_vvisit_counterToujours331452
Accueil >> DES d'ORL >> Autres cours >> Techniques de Prélèvements : Interprétation d'un antibiogramme
Techniques de Prélèvements : Interprétation d'un antibiogramme


INTRODUCTION

Il permet de mesurer la capacité d'un ATB à inhiber la croissance bactérienne in vivo.

Il doit être réalise selon des méthodes standard.

REALISATION

Méthode de diffusion des disques imprègne d'antibiotiques et la mesure des diamètres (méthode de Kirby Bauer recommandée par l'OMS).

Matériel et réactifs :

Milieu de culture en fct des germes :

Milieu de Mueller Hinton pour les entérobactéries, pyo et staph

Milieu de Mueller Hinton additionné de 5% de sang de mouton pour les strepto

Gelose chocolat + isovitalex pour Haemophilus et Neisseria

Disques en papier impregnes d'ATB

Étalons de turbidité ou echelle de Mac Farland

Écouvillons stériles ou pipettes


Préparation de l'inoculum :

Prélever une colonie d'entérobactérie pseudomonas ou staph ou strepto

Transvaser dans un tube contenant 2,5mL de l'eau physiologique : émulsionner les colonies sur le bord du tube ensuite agiter.

Ajuster la densité de l'inoculum celle de l'étalon 0,5 Mac Farland en y ajoutant soit un fragment de colonie soit de l'eau physio. Les 2 tubes doivent être de même type et place côte à côte et éclairés de la même façon.


Ajustement de la turbidité de l'inoculum :


Ensemencement des boîtes :

Écouvillonnage

Tremper un écouvillon stérile sec dans l'inoculum

Éliminer l'excès d'inoculum

Ensemencement stries sur toute la surface de la boîte à 3 reprises

Passer enfin l'écouvillon sur le bord de la gélose

Laisser sécher la boîte pendant qq. minutes à température ambiante, le couvercle étant ferme

Incuber à 35-37°C


Choix et disposition des disques d'ATB :

Choix d'antibiotiques est fait selon le genre de la bactérie

La disposition des ATB est faite selon leur classification : B-lactamines, aminosides, quinolones et FQ, macrolides, lincosamides, streptogramines...permettant ainsi l'interprétation de l'antibiogramme


Disposition des disques d'antibiotiques :

Déposer les disques d'ATB a l'aide d'une paire de pinces steriles ou d'un distributeur de disques

Respecter 25 à 30mm entre les disques (sur une boîte de 90mm, max 7 disques)

Appuyer doucement sur chaque disque pour assurer un contact uniforme avec le milieu

Mettre les boîtes à incuber à 37°C dans les 30mn qui suivent la préparation pendant 16 à 18h


Lecture :

Le lendemain, mesurer et noter le diamètre de chaque zone d'inhibition en m

Les résultats seront interprètes en fct des diamètres critiques figurant dans des tableaux d'interprétation fournis par les fabricants des disques


Principales causes d'erreur :

Inoculum (non standardisé, présence d'un contaminant, inondation irrégulière, ensemencement tardif)

Disques d'ATB (mauvaise stabilité, mauvaise conservation, date de péremption dépassée, mauvaise application des disques a la surface de la gélose)

Milieu de culture (milieu inapproprié, lot défectueux, mauvaise conservation du milieu, mauvaise présentation, mauvaise concentration, teneur élevée en thymidine)

Conditions d'incubation (trop longue ou trop courte, température trop basse, atmosphère particulière)

Lecture et interprétation (lecture prématurée, erreur de mesure, erreur d'interprétation)

Contrôle de qualité (absence de contrôle de qualité, mauvaise conservation des souches de référence)


INTERPRETATION ANTIBIOGRAMME

Toutes les familles d'antibiotiques sont à tester

Mécanismes de résistance :

Inactivation enzymatique : prod enz

Imperméabilise ou mauvaise perméabilité membranaire

Modification de la cible

Systèmes d'efflux actif

La résistance acquise est une adaptation de la bactérie aux nouveaux ATB


L'antibiothérapie nécessite la prise en compte de nbx paramètres comme la sensibilité des germes et les caractéristiques de l'hote.

Propriétés principales des familles d'ATB : spectre, pharmacocinétique, précautions d'utilisation, contre-indications, effets indésirables, indications, présentations et posologies.


CMI= concentration minimale inhibitrice de la croissance bactérienne in vitro

CMB= concentration minimale bactéricide laissant un nb de survivants < 0,01 % de l'inoculum bactérien de départ


Espèce habituellement sensible : CMI < concentration critique inférieure

Espèce modérément sensible : CCI < CMI < CCS (concentration critique sup.) < 10%

Espèce inconstamment sensible : 10-50% souches résistantes

Espèce résistante : CMI > CCS

 

 
Accueil >> DES d'ORL >> Autres cours >> Techniques de Prélèvements : Interprétation d'un antibiogramme
Joomla 1.5 Templates by JoomlaShine.com